Chuchotements burlesques

 

 

   Note

Ce concert est né de la rencontre entre le compositeur franco-iranien Alireza Farhang et le Trio KDM avec le désir de créer une œuvre musicale scénographiée inspirée des textes et dessins d’Henri Michaux. Pour ce projet, Alireza Farhang poursuit sa recherche sur l’écriture musicale par le geste audio et physique et les possibilités qu’offrent les nouvelles technologiques : une œuvre complète où lumière, textes, paroles, gestes, sons électroniques et transformation sonore interagissent.

 

“Ne m'étant pas enfant prêté à jouer avec le sable des plages il m'est venu hors d'âge le désir de jouer et présentement de jouer avec les sons.”

Chuchotements burlesques est un projet artistique qui réunit le son, la lumière, l’image, la parole et le geste audio et physique autour de la musique. Le processus de création de l’œuvre s’effectue de manière organique. L’œuvre est donc dotée d’une souplesse formelle qui s’adapte naturellement à des situations scéniques variées. Grâce aux recherches effectuées sur la représentation graphique du son et de la musique, une notation graphique et hybride a été conçue afin de permettre aux artistes de différentes disciplines artistiques d’établir un rapport intuitif avec la lecture de la partition musicale. Les vastes possibilités qu’offrent les nouvelles technologies donnent à la pièce une dimension plus large qu’un simple concert. Dans la composition de Chuchotements burlesques les intentions musicales sont fondées sur des expressions extra musicales où le geste physique et visuel a une place importante. Ce projet est donc une tentative où la frontière entre la musique, la littérature, la peinture, le théâtre et la chorégraphie est estompée. Dans ce ce sens ce projet interdisciplinaire se présente en diverses versions, dans chacune d’elles une forme artistique peut être dominante.

 

Un accordéoniste et deux percussionnistes équipés des capteurs de gestes, et jouant les instruments tantôt réels et tantôt virtuels, se mettent en dialogue et interagissent avec les sons et les images produits par l’ordinateur.

 

La pièce est inspirée par les poèmes et les dessins d’Henri Michaux et de Bijan Elāhi : ces matériaux bruts littéraire donne naissance à cette œuvre transdisciplinaire qui tente de reconstruire l’univers musical du poète.

 

   File

Instrumentation
Two percussionists, one accordionist and one actor

Duration 
30" 

Commissioned by 
gmem-CNCM-marseille

 

Coproduction of

gmem-CNCM-marseille  and CIRM

Date and place of composition 
2018/2019, Paris, Marseille, Nice

Premiere 
•18 November 2019, Marseille France 
Festival Les Musiques
Trio K/D/M, Bruno Boulzaguet

Computer Music Designer 
José Miguel Fernández

Conception et fabrication des gants

Thomasine Barnekow

Technical details 
Stereophonic, Motion Sensors

 

   Gallery

 

 

   Video