Inicia !

Ensemble
Collectif de musiciens dédié à la musique de création

Il existe actuellement deux ensembles dédiés à la musique de création dans la région Sud : Musicatreize et l’ensemble C Barré, tous deux basés à Marseille. La ville de Nice et ses 350 000 habitants (cinquième ville de France) possède également une offre culturelle vaste et étendue avec, pour la musique, des institutions stables et actives telles que le Conservatoire à Rayonnement Régional (CRR), l’Opéra de Nice, l’Orchestre Philharmonique, le CIRM. D’autres villes, souvent pourtant plus petites, soutiennent les musiques écrites d’aujourd'hui : Accroche-note et Linea (entre autres) à Strasbourg, Proxima Centauri à Bordeaux par exemple. Nice est avec Marseille la principale grande ville de la région sud-est, il paraît légitime qu’elle se trouve dotée d’un ensemble musical de la sorte. Il fallait donc le créer.

 

L'ensemble Inicia ! est ainsi né de la rencontre entre les compositeurs Alireza Farhang, Antonin Servière et Patrick Marcland, qui ont mobilisé leurs énergies pour réunir un groupe d’interprètes de haut niveau afin de proposer aux habitants de la région des événements où la musique contemporaine se conjugue avec les autres arts : danse, vidéo, arts plastiques... 

 

L'ensemble souhaite également répondre à une demande croissante d’une présentation en public plus attractive de la musique de création ; la représentation musicale ne peut ignorer cette réalité. C'est pour y faire face, et défendre la musique « vivante », qu’Inicia souhaite des mises en espace du concert et un nouveau rapport avec le public, notamment par le biais du numérique et des nouvelles technologies appliquées à la composition. Notre intention est donc de nous entourer, en plus des musiciens interprètes, de divers artistes d'autres disciplines : metteurs en scène, chorégraphes, auteurs, scénographes, vidéastes... partageant avec nous ce désir de rechercher une communication plus attractive que lors d'un concert traditionnel. La preuve a été maintes fois apportée que la musique d'aujourd'hui ne pose aucune difficulté d'écoute dès lors qu'elle s'inscrit dans un spectacle chorégraphique, théâtral ou cinématographique (ciné-concerts). Notre projet est donc de faire de chaque concert un spectacle. Le metteur en scène Peter Brook écrit à ce propos : 

 

« La vie quotidienne consiste à être n’importe comment... [sur scène,] aucun des trois éléments qui nous composent – pensée, émotion, corps – ne peut être n’importe comment ». 

Les musiciens de l'Ensemble Inicia ! : Alain Billard (clarinette basse), Margot Cache (contrebasse), Laurent Camatte (alto), Daniel Ciampolini (percussion), François Draux (clarinette), Benoît Maurin (percussion), Jean-Luc Menet (flûte), Antinéa Mira (harpe), Noé Nillni (trompette), Antonin Servière (saxophone)

Benny Sluchin (trombone), Stephanos Thomopoulos (piano)

  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram

Inicia !

Ensemble

Téléchargez la note de programme 

Screenshot 2021-09-13 at 11.32.12.png

• 2 octobre 2021 : concert d'ouverture de la saison du CIRM au 109 / projection

du film RITUELS de la Compagnie /TranS/

Œuvres de Crumb, Farhang, Lachenmann, Marcland, Servière

Billetterie

16 au 20 août 2021

RITUELS

Tournage du film de la compagnie /TranS/

Création musicale et chorégraphique

Musiques de Alireza Farhang, Patrick Marcland et Antonin Servière

Téléchargez la note de programme 

Screenshot 2021-08-05 at 21.08_edited.jp

15 août 2021

Concert Inicia !

Concert en plein air aux jardin des Arènes de Cimiez dans le cadre de Mon été à Nice

Œuvres de Farhang, Jolas, Kitazume, Marcland, Nillni, Servière, Varèse

 

Inicia !

Ensemble
INICIA_Alain_Billard-01_CIRM_Photo©alirezafarhang_edited.jpg

Né en 1971, Alain Billard débute la clarinette à l’âge de cinq ans avec Nino Chiarelli à l’Ecole de musique de Chartres. Il poursuit ses études auprès de Richard Vieille au Conservatoire National de Région de Paris (CNR) puis au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon et obtient le diplôme d’Etudes Supérieures dans la classe de Jacques Di Donato.

Il rejoint le Quintette à vent Nocturne avec lequel il obtient un premier Prix de Musique de chambre au Conservatoire de Lyon et le deuxième Prix du Concours international de l’ARD de Munich.

Depuis 1995, Alain Billard est membre de l’Ensemble intercontemporain où il occupe le poste de clarinette basse (jouant aussi clarinette, cor de basset et clarinette contrebasse).

Régulièrement en contact avec des musiciens d’horizons divers, il étoffe son expérience et sa palette instrumentale et apprend le tuba, le saxophone et la guitare basse. Il enregistre Mit Ausdruck, concerto pour clarinette basse et orchestre de Bruno Mantovani avec Jonathan Nott et le Bamberger Symphoniker, crée Génération, triple concerto pour trois clarinettes de Jean-Louis Agobet, avec Michel Portal, Paul Meyer et l’Orchestre National de Strasbourg dirigé par Jan Latam Koening et François-Xavier Roth, Machine for Contacting the Dead de Lisa Lim, pour clarinette contrebasse, violoncelle et ensemble avec l’Ensemble intercontemporain et Jonathan Nott.

Il participe également activement aux actions éducatives que l’Ensemble mène en direction du jeune public et des futurs professionnels de la musique.

Alain Billard
Clarinette Basse

Très tôt attiré par les instruments les plus encombrants et les plus bruyants de l’orchestre, Benoît commence avec un tambour, à l’âge de sept ans, ses études musicales et percussives dans sa ville natale de Lyon, avant de les poursuivre à Saint Etienne puis en intégrant, en septembre 2007, la classe de percussion du CNSMD de Paris où il obtiendra un Master d’interprète en juin 2012.

Attiré par les frontières de la musique et le croisement des arts, Benoît mène plusieurs projets de création notamment avec l’IRCAM pour la pièce « Voir-Toucher » de Lorenzo Pagliei en juin 2013, collabore avec la compagnie de danse Mille Plateaux Associés et compose la musique de la pièce de théâtre Saveurs & Amertumes en 2013 dans laquelle il est également comédien et musicien. On le retrouve actuellement dans le spectacle « Te Tairas-Tu? » (création 2016) avec la compagnie Sospeso pour lequel il compose la musique.

Passionné d’orchestre, il a été invité à se produire avec le Gustav Mahler Jungendorchester sous la direction de Philippe Jordan, participe à l’académie du festival de Lucerne et effectue en 2012 une tournée européenne avec l’Ensemble Intercontemporain sous la direction de Pierre Boulez. Invité régulièrement par l’orchestre Philharmonique de Radio-France, l’orchestre de Paris et l’EIC, il collabore régulièrement avec le Paris Percussion Group au sein duquel il aura à cœur de promouvoir l’univers protéiforme des instruments à percussions.

Passionné par la transmission artistique et la pédagogie, il est titulaire du certifcat d’aptitude de professeur de percussions depuis juin 2015. Il est actuellement professeur de percussions au conservatoire Maurice Ravel du 13ème arr. de Paris.

Très attaché à la promotion et la transmission du répertoire de musique contemporaine, il participe très régulièrement aux projets du Balcon depuis 2012.

Benoit Maurin
Percussion
INICIA_Banoit_Maurin-04_CIRM_Photo©alirezafarhang.JPG
INICIA_Jean-Luc_Menet-02_CIRM_Photo©alirezafarhang.JPG

Jean-Luc Menet, flûtiste, est lauréat de plusieurs concours internationaux, dont celui de la Fondation Gaudemus pour la musique contemporaine en Hollande. Il fonde l'Ensemble Alternance pour donner vie à la musique de notre temps, créer un nouveau répertoire. Il crée et enregistre des oeuvres dont certaines lui sont dédiées, de créateurs aussi variés que Klaus Huber, Philippe Hersant, Elliott Carter, Mark André, Alessandro Solbiati, Bruno Mantovani, Philippe Schoeller, Mauro Lanza... Aux côtés de John Cage il élabore à Orléans la mise en place de « Sixteen Dances » ou encore au festival Banlieues Bleues « the Country That Gave the Freedom Symbol to America (The Statue) avec Ornette Coleman, propose Donatoni et Ferneyhough comme étoffe musicale d'un spectacle à la Biennale de Venise avec le danseur Etoile Jean-Christophe Paré, crée pour la réouverture du festival Enesco de Bucarest, joue à Varsovie accompagné de l'Orchestre Philharmonique de la Radio Polonaise. Il promeut la musique française: Ravel et Debussy au Japon avec le Quatuor Arditti, la harpiste Naoko Yoshino, le clarinettiste Eduard Brunner, Hersant à l’Auditorium National de Dublin, au Kolarac Hall de Belgrade, Boulez au Konzerthaus de Berlin, Schoeller au Conservatoire Tchaikowsky de Moscou, Pesson et André au Guggenheim Museum de New-York... dans une version chorégraphiée par Karole Armitage. Il s’associe à Rachid Safir et ses voix solistes pour la création du « Miserere Hominibus » de Klaus Huber au festival de Lucerne, qu’il rejoue à l'Opéra Bastille, à la Casa di Musica de Porto puis au Schauspielhaus de Münich et à Weimar. Il collabore avec l’IRCAM en vue de la création du concerto pour flûte de Robert H.P. Platz avec l'Orchestre Symphonique de Aachen qu’il rejoue avec l’Orchestre Philharmonique de Belgrade.

Jean-Luc Menet
Flûte
DSC00209.JPG
Benoît Maurin
Percussion
Laurent Camatte
Alto
 
DSC00184.JPG

Très tôt attiré par les instruments les plus encombrants et les plus bruyants de l’orchestre, Benoît commence avec un tambour, à l’âge de sept ans, ses études musicales et percussives dans sa ville natale de Lyon, avant de les poursuivre à Saint Etienne puis en intégrant, en septembre 2007, la classe de percussion du CNSMD de Paris où il obtiendra un Master d’interprète en juin 2012.

Attiré par les frontières de la musique et le croisement des arts, Benoît mène plusieurs projets de création notamment avec l’IRCAM pour la pièce « Voir-Toucher » de Lorenzo Pagliei en juin 2013, collabore avec la compagnie de danse Mille Plateaux Associés et compose la musique de la pièce de théâtre Saveurs & Amertumes en 2013 dans laquelle il est également comédien et musicien. On le retrouve actuellement dans le spectacle « Te Tairas-Tu? » (création 2016) avec la compagnie Sospeso pour lequel il compose la musique.

Passionné d’orchestre, il a été invité à se produire avec le Gustav Mahler Jungendorchester sous la direction de Philippe Jordan, participe à l’académie du festival de Lucerne et effectue en 2012 une tournée européenne avec l’Ensemble Intercontemporain sous la direction de Pierre Boulez. Invité régulièrement par l’orchestre Philharmonique de Radio-France, l’orchestre de Paris et l’EIC, il collabore régulièrement avec le Paris Percussion Group au sein duquel il aura à cœur de promouvoir l’univers protéiforme des instruments à percussions.

Passionné par la transmission artistique et la pédagogie, il est titulaire du certifcat d’aptitude de professeur de percussions depuis juin 2015. Il est actuellement professeur de percussions au conservatoire Maurice Ravel du 13ème arr. de Paris.

Très attaché à la promotion et la transmission du répertoire de musique contemporaine, il participe très régulièrement aux projets du Balcon depuis 2012.

Noé Nillni
Trompette
Ensemble

Inicia !

Screenshot 2021-06-05 at 22.44.19.png