francis_bacon-2_edited.png

Upload Links for Fulbright Application

 

 

 

Si maintenant je me suis décidé à écrire, c’est uniquement pour me faire connaitre de mon ombre - mon ombre qui se penche sur le mur, et qui semble dévorer les lignes que je trace.
La chouette aveugle, Sadegh HEDAYAT (Téhéran, février 1903 - Paris, avril 1950)

Note d'intention

Musique picturale pour une voix, deux instruments, un-e artiste de cirque et peinture virtuelle.

Ce projet représente le dialogue entre une figure et son ombre ou son double. Deux instruments, une voix, et sons électroniques illustrent en musique la pensée tumultueuse d’un personnage. Entre illusion et réalité, son corps se disperse, se contorsionne, se dresse, se ploie, et se confond dans un espace sonore et pictural. Une figure musicale, une voix ; ce n'est ni celle d'une femme, ni celle d’un homme, mais une voix augmentée. Les interprètes se joignent, à travers leurs gestes, aux mouvements de la figure. Le texte est un monologue intérieur, un flux de conscience qui s'ouvre sur un espace intime et sensuel.

Il s'agit d'une figure augmentée, redoublée et essaimée. Une figure (artiste de cirque) que le système holographique, la capture de gestes et les traitements 3D introduisant dans un espace pictural tantôt réel tantôt virtuel. Les images sont traitées en amont ou en temps réel, de manière à permettre la convergence sur un personnage dans un tableau 3D en diptyque, triptyque, quadripyque. Le rapport que ce projet entendra avec l'espace sera celui du procédé utilisé par le peintre Francis Bacon pour lier les personnages entre eux. Esthétique picturale de ce projet reste distincte de celle de Bacon puisse qu'elle suivra avant tout le propos poétique du spectacle.

Quant au son et la voix, il en est de même. Le personnage empruntera la voix d'un-e chanteur-euse, élargie par  les traitements électroniques, tels que la synthèse formantique et concaténative. La spatialisation ambisonic et le système holographique permettent donc au spectateur d'être immergé dans un espace-temps propre au contenu artistique de l'œuvre.

En anglais et toujours dans l’esprit du propos poétique du projet, le texte sera le fruit d’une collaboration étroite avec l’auteur. La chorégraphie n’est pas exclue de cette démarche. Une partition hybride permet au chorégraphe, l’artiste de cirque, l’artiste vidéo 3D et le RIM, de communiquer de manière intuitive et organique, les intentions musicales et extra-musicales de l’œuvre (cfla partition hybride dans Chuchotements burlesques, théâtre musical pour un comédien, trio et électronique).

Liens :

Chuchotements burlesques

Partition hybride

Notation of gesture and Modelling

 

 

Si maintenant je me suis décidé à écrire, c’est uniquement pour me faire connaitre de mon ombre - mon ombre qui se penche sur le mur, et qui semble dévorer les lignes que je trace.
La chouette aveugle, Sadegh HEDAYAT (Téhéran, février 1903 - Paris, avril 1950)

Note d'intention

Musique picturale pour une voix, deux instruments, un-e artiste de cirque et peinture virtuelle.

Ce projet représente le dialogue entre une figure et son ombre ou son double. Deux instruments, une voix, et sons électroniques illustrent en musique la pensée tumultueuse d’un personnage. Entre illusion et réalité, son corps se disperse, se contorsionne, se dresse, se ploie, et se confond dans un espace sonore et pictural. Une figure musicale, une voix ; ce n'est ni celle d'une femme, ni celle d’un homme, mais une voix augmentée. Les interprètes se joignent, à travers leurs gestes, aux mouvements de la figure. Le texte est un monologue intérieur, un flux de conscience qui s'ouvre sur un espace intime et sensuel.

Il s'agit d'une figure augmentée, redoublée et essaimée. Une figure (artiste de cirque) que le système holographique, la capture de gestes et les traitements 3D introduisant dans un espace pictural tantôt réel tantôt virtuel. Les images sont traitées en amont ou en temps réel, de manière à permettre la convergence sur un personnage dans un tableau 3D en diptyque, triptyque, quadripyque. Le rapport que ce projet entendra avec l'espace sera celui du procédé utilisé par le peintre Francis Bacon pour lier les personnages entre eux. Esthétique picturale de ce projet reste distincte de celle de Bacon puisse qu'elle suivra avant tout le propos poétique du spectacle.

Quant au son et la voix, il en est de même. Le personnage empruntera la voix d'un-e chanteur-euse, élargie par  les traitements électroniques, tels que la synthèse formantique et concaténative. La spatialisation ambisonic et le système holographique permettent donc au spectateur d'être immergé dans un espace-temps propre au contenu artistique de l'œuvre.

En anglais et toujours dans l’esprit du propos poétique du projet, le texte sera le fruit d’une collaboration étroite avec l’auteur. La chorégraphie n’est pas exclue de cette démarche. Une partition hybride permet au chorégraphe, l’artiste de cirque, l’artiste vidéo 3D et le RIM, de communiquer de manière intuitive et organique, les intentions musicales et extra-musicales de l’œuvre (cfla partition hybride dans Chuchotements burlesques, théâtre musical pour un comédien, trio et électronique).

Liens :

Chuchotements burlesques

Partition hybride

Notation of gesture and Modelling

 
Fiche

Effectif
Une voix,
deux instruments, un-e artiste de cirque et peinture virtuelle


Durée
20 à 30 minutes 

Date et lieu de composition 
Paris, New York, Nice


L'aspect technique

Dispositif de capture de geste

Système holographique, captation et traitement d’image 3D

Synthèse formantique et additive

Traitement de voix en temps réel

Synthèse concaténative en temps réel

Équipe artistique

Conception et composition : Alireza Farhang

Texte : Claudia Rankine (à confirmer)

Chorégraphie : ...

Réalisation vidéo 3D : à Paris Hugo Arcier (à confirmer), à New York Barnard Movement Lab

Réalisation en informatique musicale : ...

Costume et scénographie : ...

Édition : Artchipel